Accueil ] Remonter ] Contactez-nous ] Sommaire ] Recherche ]

FranPls add contentois Mitterrand 4 mai 93
Colloques  Oeuvre lPls add contentgislative TPls add contentmoignages Discours Discours_PB Biographie ThPls add contentses

 

  

Allocution prononcPls add contente par

FranPls add contentois Mitterrand

PrPls add contentsident de la RPls add contentpublique,

lors des obsPls add contentques

de  Pierre BPls add contentrPls add contentgovoy

Nevers, mardi 4 mai 1993

Madame,

Mesdames,

Messieurs,

Je parle au nom de la France, lorsque j'exprime ici le chagrin que nous cause la mort d'un homme dont chacun savait ou percevait la qualitPls add content rare faite de courage, de dPls add contentsintPls add contentressement, de dPls add contentvouement au bien public,

Je parle au nom de la France, lorsque je dis devant son cercueil quPls add contentavec Pierre BPls add contentrPls add contentgovoy elle a perdu l'un de ses meilleurs serviteurs et qu'elle en prend conscience sous le choc dPls add contentun drame oPls add content se mPls add contentlent grandeur et dPls add contentsespoir, la grandeur de celui qui choisit son destin, le dPls add contentsespoir de celui qui souffre d'injustice Pls add content n'en pouvoir se plaindre, Pls add content n'en pouvoir crier.

Et je parle au nom de ses amis pour dire qu'ils pleurent un homme intPls add contentgre et bon, pPls add contenttri de tendresse et de fidPls add contentlitPls add content, Pls add content la fois prPls add contentparPls add content Pls add content subir les Pls add contentpreuves que rPls add contentserve le combat politique, et fragile quand ce combat dPls add contentrive, change de nature et vise au cPls add contentur.

Sa tradition Pls add content lui Pls add contenttait celle d'un enfant pauvre, fils d'un pPls add contentre Pls add contentmigrPls add content, devenu ouvrier d'usine, et d'une mPls add contentre ouvriPls add contentre aussi qui tint ensuite un petit commerce dans un quartier populaire. Il a connu la chance irremplaPls add contentable d'une famille unie, auprPls add contents de ses parents d'abord, dans son propre foyer ensuite oPls add content l'on pratiquait la simple vertu d'une vie qui se gagne Pls add content force de travail, de constance et d'Pls add contenttudes, oPls add content rien n'est jamais donnPls add content.

Il a suivi l'itinPls add contentraire qui va du certificat d'Pls add contenttudes au CAP d'ajusteur technique, des cours du soir aux examens professionnels, aussi bien Pls add content la SNCF qu'Pls add content Gaz de France. Il a franchi de degrPls add content en degrPls add content, en passant par la RPls add contentsistance, le syndicalisme et l'action politique, les Pls add contenttapes qui l'ont conduit Pls add content cette maPls add contenttrise du savoir et du style qui lui ont permis d'exercer les plus hautes charges du pays, dont il Pls add contenttait justement fier.

Nombreux ont Pls add contenttPls add content les hommages rendus Pls add content Pierre BPls add contentrPls add contentgovoy par ceux de ses adversaires politiques qui respectaient sa personne et mesuraient l'importance de son oeuvre. Qu'ils en soient remerciPls add contents, et remerciPls add contente Pls add contentgalement leur prPls add contentsence parmi nous. Mais si l'ont s'Pls add contentloigne de nos dPls add contentbats intPls add contentrieurs, cela fait du bien que d'entendre aussi, ou de lire ces apprPls add contentciations venues de l'Pls add contenttranger et qui disent que Pls add contentPierre BPls add contentrPls add contentgovoy mPls add contentrite l'admiration pour avoir (je cite ici le New York Times) accompli quelque chose d'extraordinaire, renforcPls add content, rPls add contentouvert l'Pls add contentconomie franPls add contentaise au point que les comptes de la Nation apparaissent en meilleure santPls add content que ceux de l'Allemagne par exemplePls add content. ThPls add contentme repris par le journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung qui ne mPls add contentnage pas son admiration, je cite encore Pls add content pour cet homme qui n'ayant pas frPls add contentquentPls add content les Pls add contentcoles d'Pls add contentlite a rPls add contentussi Pls add content s'imposer comme une autoritPls add content dans le monde Pls add content. Ce Pls add content quoi le Directeur GPls add contentnPls add contentral du Fonds MonPls add contenttaire International ajoute : Pls add content Monsieur BPls add contentrPls add contentgovoy comptait parmi le petit nombre pouvant prPls add contenttendre avoir rPls add contentussi Pls add content gagner le respect international et la crPls add contentdibilitPls add content pour la monnaie de son pays Pls add content. Et c'est l'OCDE qui parlait Pls add content son propos Pls add contentd'une performance exceptionnelle de la France Pls add content, le Wall Street Journal qui consacrait une publication entiPls add contentre Pls add content ce qu'il appelait Pls add content ses succPls add contents Pls add content.

Il semblait Pls add content Pierre BPls add contentrPls add contentgovoy avoir accompli tout ce qui dPls add contentpendait de lui, tout ce qui relevait des moyens de la France pour restaurer les Pls add contentquilibres nPls add contentcessaires Pls add content notre Pls add contentconomie. Mais il ne pouvait empPls add contentcher que ce qui ne dPls add contentpendait pas de lui au fort de la crise qui secoue le monde occidental continuPls add contentt de frapper les FranPls add contentais et il ne se rPls add contentsignait pas au chPls add contentmage, Pls add content la pauvretPls add content, Pls add content la peine des gens simples. Se souvenant de sa propre jeunesse, il en souffrait durement. Mais toujours et partout, il est restPls add content fidPls add contentle Pls add content ses choix.

Ses origines, son milieu l'avaient naturellement portPls add content Pls add content militer au sein du mouvement socialiste. Son expPls add contentrience des luttes sociales, le mPls add contentrissement de sa propre pensPls add contente l'ont ancrPls add content dans la conviction que lPls add content Pls add contenttait sa voie, lPls add content Pls add contenttait son devoir. Il n'en a plus bougPls add content, soucieux de concilier les obligations du rPls add contentel aux aspirations de l'idPls add contental qui l'animait et que partagent tant des nPls add contenttres.

FormPls add content Pls add content l'Pls add contentcole de Pierre MendPls add contents France, il m'a prPls add contenttPls add content son grand talent. Plus de vingt ans de travail en commun Pls add content la direction du Parti Socialiste d'abord, SecrPls add contenttaire GPls add contentnPls add contentral Pls add content la PrPls add contentsidence de la RPls add contentpublique, puis membre du gouvernement, Ministre des Affaires Sociales, Ministre de l'Economie et des Finances, enfin Premier Ministre. Son action m'autorise Pls add content redire aujourd'hui la capacitPls add content de l'homme d'Etat, l'honnPls add contenttetPls add content du citoyen qui a prPls add contentfPls add contentrPls add content mourir, plutPls add contentt que de subir l'affront du doute.

Toutes les explications du monde ne justifieront pas que l'on ait pu livrer aux chiens l'honneur d'un homme et finalement sa vie au prix d'un double manquement de ses accusateurs aux lois fondamentales de notre RPls add contentpublique, celles qui protPls add contentgent la dignitPls add content et la libertPls add content de chacun d'entre nous.

L'Pls add contentmotion, la tristesse, la douleur qui vont loin dans la conscience populaire depuis l'annonce de ce qui s'est passPls add content samedi, en fin de journPls add contente, prPls add contents de Nevers, sa ville, notre ville, au bord d'un canal oPls add content il Pls add contenttait souvent venu goPls add contentter la paix et la beautPls add content des choses, lanceront-elles le signal Pls add content partir duquel de nouvelles faPls add contentons de sPls add contentaffronter tout en se respectant donneront un autre sens Pls add content la vie politique ? Je le souhaite, je le demande et je rends juges les FranPls add contentais du grave avertissement que porte en elle la mort voulue de Pierre BPls add contentrPls add contentgovoy.

Nous sommes autour de vous Madame, autour de vos enfants, de votre cercle de famille, avec le sentiment dPls add contentchirant de ne pouvoir que vous accompagner sur le chemin qui reste Pls add content faire. Un signe, un regard, une certaine faPls add contenton de se taire pour penser ou prier, le culte du souvenir et l'honneur d'Pls add contenttre vos amis, voilPls add content tout ce que nous possPls add contentdons pour vous aider Pls add content vivre l'absence, l'insupportable, l'incomprPls add contenthensible absence. Mais avec nous voyez cette foule, avant-garde des millions de FranPls add contentais qui dans tout le pays partagent notre douleur. Voyez Nevers, voyez la NiPls add contentvre, toutes opinions confondues, qui viennent Pls add content vous, qui vous retrouvent et qui vous aiment. J'ai moi-mPls add contentme tant et tant parcouru ces chemins que je reconnais la vieille terre fidPls add contentle oPls add content il va reposer, et je pense Pls add content ces derniers mots du grand savant Jacques Monod que chacun rPls add contentpPls add contentte en soi-mPls add contentme jusqu'Pls add content la fin : Pls add contentJe cherche Pls add content comprendre.Pls add content

 

Hit Counter